Filmfestival Max-Ophüls-Preis » Das Festival » Informations en français

Informations en français

Ici vous trouvez des informations sur le FESTIVAL DE FILM MAX OPHÜLS PREIS (MOP).

Preisverleihung 2016

Depuis plus de 35 ans, le FESTIVAL DE FILM MAX OPHÜLS PREIS (MOP) a acquis une grande renommée dans le paysage des festivals allemands. Consacré aux jeunes talents, il constitue une plate-forme unique de grande importance pour les réalisateurs allemands, autrichiens et suisses.

Créé en 1980 par Albrecht Stuby, le MOP débuta avec 700 spectateurs. Depuis, le public et le nombre de films inscrits n‘ont cessé d‘augmenter - en 2016 le  festival a accueilli plus de  43.000 visiteurs.

Max Ophüls (1902-1957), qui donne son nom au festival, compte parmi les plus grands réalisateurs européens du 20e siècle. Né à Sarrebruck, il  quitte sa ville natale pour travailler dans de nombreux théâtres en Allemagne. C‘est à Berlin qu‘il réalise ses premiers films. D‘origine juive, il émigre en France en 1933, puis  aux Etats-Unis. Max Ophüls rentre en Europe dans les années 1950 pour réaliser des films et des projets de théâtre en France et en Allemagne.

Le cinéma comme forme artistique et la longue tradition de l‘histoire du cinéma allemand à laquelle fait référence le nom de Max Ophüls constituent la base du festival.

La participation au festival représente un pas important pour les jeunes réalisateurs, car le festival leur permet de former leur avenir professionnel grâce à la reconnaissance qu’ils reçoivent et des contacts importants qu’ils peuvent nouer lors du MOP. Les catégories des différentes compétitions, à savoir long-, court- et moyen-métrage, comme aussi du programme entier très large donnent un aperçu de leurs aspirations et des sujets actuels qui les occupent.

Le festival propose ainsi au public et aux professionnels un panorama qui,  bien que vaste, est centré sur la création cinématographique des jeunes artistes de la langue allemande. La recherche active de talents est au cœur d‘un programme  qui se veut large et convaincant, que ce soit auprès des réalisateurs indépendants, des sociétés de production, des écoles de cinéma ou  des chaînes de télévision publiques.

Si les professionnels ne cessent de déplorer la situation critique du cinéma allemand et son manque de reconnaissance à l‘étranger, notre festival  travaille depuis ses débuts à encourager les jeunes talents par l‘attribution de prix et l‘organisation de manifestations facilitant la rencontre des professionnels et des jeunes artistes. Un festival de cinéma n‘est pas seulement une compétition ; il doit également participer à une prise de conscience par rapport aux images tant pour l‘artiste que pour le spectateur.

En raison du potentiel qu'offre la situation frontalière de la Sarre, le festival, dans la tradition de Max Ophüls, entend développer des relations avec ses voisins français. Outre le programme des courts-métrages de la Masterclass franco-allemande (« Atelier Ludwigsburg-Paris ») et la présence d‘un jury jeune franco-allemand encourage la rencontre de nos deux cultures cinématographiques.